Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 09:00

http://www.cineloutres.com/blog/wp-content/uploads/2013/03/monstres-et-cie-affiche.jpg

 

Réalisation : Pete Docter, David Silverman et Lee Unkrich

Scénario : Andrew Stanton et Daniel Gerson

Avec les voix en VO de John Goodman, Billy Crystal, Mary Gibbs, Steve Buscemi, James Coburn....

Producteur : Darla K. Anderson

Musique : Randy Newman

Montage : Robert Grahamjones et Jim Stewart

Origine : USA

Durée : 92 min

 

 


 

Monstropolis est une petite ville peuplée de monstres dont la principale source d'énergie provient des cris des enfants. Monstres & Cie est la plus grande usine de traitement de cris de la ville. Grâce au nombre impressionnant de portes de placards dont dispose l'usine, une équipe de monstres d'élite pénètre dans le monde des humains pour terrifier durant la nuit les enfants et récolter leurs hurlements.
Le Terreur d'élite le plus réputé de Monstres & Cie s'appelle Jacques Sullivent, alias Sulli. C'est un monstre cornu de 2m40 de haut à la fourrure bleu-vert tachetée de violet. Une nuit, alors qu'il se trouve à l'"Etage de la Terreur", il s'aperçoit qu'une porte de placard n'a pas été fermée correctement. Pour vérifier que tout est en place, il l'ouvre, permettant sans le vouloir à Bouh, une petite fille, de pénétrer dans son monde.

 

http://image.toutlecine.com/photos/m/o/n/monstres-et-compagnie-19-g.jpg

 

Devenu au fil du temps un classique Pixar. Que reste-t-il plus de dix ans après? Un excellent film.

Reprenant les thèmes principaux du studio à ses débuts, Monstres et compagnie nous parle encore d'enfance, du rejet de l'autres... bref, de thème classique qu'on trouve partout ailleurs mais ce qui marche ici c'est la Pixar touch'. Ce sens du rythme imparable ou le gag est indissociable de l'histoire et où toute la mécanique scénristique est hyper bien huilé.

Si on rajoute qu'il y eut une avancée technique pour l'époque (oui, les poils de Sulli en 3D qui parviennent à bouger de façon réaliste.

Après, on rgerettera peut-être les textures de Bouh (la petite fille), Pixar avait limité autant que possible les apparitions d'humains dans Toy Story et ce n'était pas sans raison.

Reste tout de même un grand film que l'on prend plaisir à voir et revoir sans modération.

 

http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/00/02/36/12/monstres6.jpg

 

Note du Capitaine : Peu de temps après Monstres et compagnie, une nouvelle aventure de Sulli et Mike/Bob est apparu en vidéo.

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Capitaine Arkham - dans Films
commenter cet article

commentaires